mercredi, juin 16, 2021
Non classé

RDC: Déclaration du FCC

211views

Le FCC dit prendre acte de la fin de la coalition, dans les déclarations lues par Néhémie Mwilanya, le FCC affirme son soutient au Premier ministre et ne se dit pas concerné par le discours du chef de l’état.

Le FCC déclarent qu’ils vont incenssement demander à leur autorité morale de dire sa part de vérité sur le fameux discours du chef de Félix Tshisekedi.
La désignation d’un informateur alors qu’il existe dèja une majorité absolue, constitue une violation de la constitution.
Le FCC appele les ministres cach à tiré toutes les conséquences sur la fin de la coalition qui entraîne la cohabutaion.
Le FCC dénonce l’usage abusif des moyens de l’état par le cach, justice services de securité, agens de l’état, et police, envie de facilité la confiscation du libertés publiques et l’execution d’un coup d’état constutitionnel.
Les conclusions unilatérale du président de la république Félix Tshisekedi violent grâvement la constitution et servent de pretexte pour liquider par l’instauration d’un régime dictatoriale au service d’un pouvoir personnel, les institutions établies a tenue les élections, le FCC rejette en bloc les ennonces du président de la république et prend à temoin la communauté internationale.
Pour le fcc la menace de felix de dissoudre le parlement c’est une intimidation.
Le FCC demandent les élections enticipées.

Néhémie Mwilanya, coordonateur FCC

CONTENU SPONSORISE

Leave a Response

Polelecd.com

Polelecd.com

Polelecd.com
Polelecd.com est un web site d'actualités sociopolitique en République démocratique du Congo. créé le 16/12/2020