vendredi, juillet 30, 2021
Politique

RDC: Les sénateurs FCC demandent au Chef de l’État de mettre fin à la dérive dictatoriale

127views

Les sénateurs FCC demandent au Chef de l’État de mettre fin à la dérive dictatoriale

Les sénateurs FCC demandent au Chef de l’État de mettre fin à la dérive dictatoriale

“Nous demandons au président de la République d’arrêter cette dérive dictatoriale susceptible de plonger le pays dans l’instabilité institutionnelle et sociale” déclarent les sénateurs FCC, prenant à témoin “l’opinion nationale et internationale, celle de l’Union africaine, de la CEEAC, de la SADC, sur la nécessité de ne pas cautionner la caporalisation du Parlement à la veille de la prise en main de la direction des instances de l’Union africaine et de la SADC”.

Ils constatent qu’avec l’accumulation des artifices procéduraux et la conjugaison des violations de la constitution, des lois et règlements de la République, Il apparaît clairement que la convocation par le secrétaire général des sénateurs à prendre part à une plénière ce jeudi 4 février 2021, en pleines vacances, est un coup de grâce assénée aux institutions de la République, après la mise au pas de la Cour constitutionnelle, le renversement du bureau de l’Assemblée nationale et la déchéance du premier’

Ils se disent ainsi ;
“indignés par le recul des principes démocratiques dans notre pays, révoltés par les coups de forces systématiques contre les institutions de la République démocratique du Congo, mais aussi soucieux de prévenir les risques de recours à la prise des populations de nos provinces respectives par elle-même conformément aux dispositions de l’article 64 de la Constitution”.

C’est pourquoi ils dénoncent;

“la convocation illégale d’une plénière par le secrétaire général du Sénat, l’implantation sans masques d’une dictature monolytique, l’exacerbation des tensions intercommunautaires et la réédition des conditions qui ont conduit à l’instabilité politique dans les années 1960-1965”

En effet , dans un communiqué publié le 3 février, signé par Gilbert Kikudi secrétaire général du Sénat, les sénateurs étaient invités à prendre part à une séance plénière ce jeudi 4 février dans la salle des conférences internationales du Palais du peuple avec un ordre du jour précis :

“identification et installation du doyen d’âge”.

Considérée comme “nulle et de nul effet” par le rapporteur du Sénat, cette plénière a eu lieu et le bureau d’âge a été installé.

La rédaction

CONTENU SPONSORISE

Leave a Response

Polelecd.com

Polelecd.com

Polelecd.com
Polelecd.com est un web site d'actualités sociopolitique en République démocratique du Congo. créé le 16/12/2020