jeudi, mai 13, 2021
Justice

RDC: “Le moment est venu de nous unir pour réclamer la justice pour Floribert Chebeya et son compagnon Fidèle Bazana” Jonas Thiombela

126views

Jonas Tshiombela, coordonnateur de la Nouvelle société civile du congolaise (NSCC), estime qu’il est temps pour les acteurs de la société civile d’accentuer la pression pour réclamer la réouverture du procès sur l’assassinat des défenseurs de droits de l’homme Floribert Chebeya et de son compagnon Fidèle Bazana, après les révélations troublantes faites par deux policiers en cavale sur ces meurtres.

« Avec ces révoltantes et bouleversantes révélations, notre silence et inaction ne peuvent plus se justifier, le moment est venu de nous unir pour réclamer la justice pour Floribert Chebeya et son compagnon Fidèle Bazana. Chers militants des droits de l’homme, société civile, associations, mouvements citoyens, activistes pro démocratie, levons-nous impérativement et mobilisons nous à travers des actions pacifiques pour exiger la réouverture immédiate de ce procès et que justice soit faite », soutien-t-il dans une déclaration parvenue à Media Congo Press, ce mardi 9 février 2021.

Dans un entretien accordé à RFI, les deux policiers rapportent que c’est à l’inspection générale de la Police que Chebeya et son compagnon ont été tués après êtres étouffés. Alain Kayeye, l’un des commandos chargé de tuer les défenseurs des droits de l’homme explique : «C’est Christian, il était comme le commandant des opérations. C’est lui qui a donné l’ordre. Il a dit : « Sur ordre du chef, vraiment, il faut l’étouffer. Il a des problèmes avec les chefs, John Numbi et Kabila. » C’est ce qu’il a dit. ».
Rappel de l’affaire

Pour rappel, le 23 juin 2011, la Cour militaire de Kinshasa-Gombe a condamné quatre des huit policiers prévenus dans l’affaire à la peine capitale, un cinquième à la prison à perpétuité, et elle en a acquitté trois autres. Le 17 septembre 2015, lors du procès en appel, la justice congolaise a allégé la peine de certains de ces policiers.

Floribert Chebeya et Fidèle Bazana s’étaient rendus à l’inspection générale de la police pour répondre à une convocation du général John Numbi. Au cours du procès de leur assassinat ce dernier a été entendu comme témoin.

Valentin Kabandanyi

CONTENU SPONSORISE

Leave a Response

Polelecd.com

Polelecd.com

Polelecd.com
Polelecd.com est un web site d'actualités sociopolitique en République démocratique du Congo. créé le 16/12/2020