dimanche, juin 13, 2021
A LA UNE

RDC: Fiston Saï-Saï en guerre contre les journalistes ?

373views

Fiston Sai Sai en guerre contre les journalistes ?

Face au phénomène coupage qui amène plusieurs journalistes à se laisser actuellement passer pour des quémandeurs et font leur travail sans respect des règles d’éthique et déontologie du métier. Ce phénomène inquiète tant bien que mal les professionnels avertis qui en sont victimes à la merci des corporations et organes qui gèrent la presse dans la région.

Fiston Mafinga dit Saï Saï, comédien révolté dénonce. Dans son compte tweeter « Fiston Sai Sai officiel » de ce vendredi 19/02/2021 à 8h20’ l’on pouvait lire exactement ceci :

« En RDC un journaliste t’invite à son émission et tu décides de l’honorer en y répondant favorablement. Tu arrives et tu participes paisiblement à l’émission, mais si seulement à la fin tu ne donnes rien (coupage), c’est toi qui deviens « Faux tête ». En 2021 svp, arrêtez ça!! »
Tous peinent à comprendre pourquoi un journaliste, avec toute l’éthique, la déontologie et les conventions qu’il a apprises durant sa formation, se transforme en un bagage sans importance suite à un comportement de quémandeur. Tel est la représentation que certaines personnes attribuent à des journalistes actuellement en République démocratique du Congo et dans la majorité des pays africains.

D’aucuns n’ignorent qu’avec le phénomène « ma chaine you tube, mon site internet », tout le monde devient journaliste. L’on oublie pourtant que la loi sur la presse congolaise définit le journaliste, comme celui qui récolte, traite et diffuse les informations qui, du reste, est son métier quotidien. Ils se mettent à courir derrière les politiques et autres personnalités pour leur demander des présents avant de diffuser.

L’artiste comédien en utilisant cette hyperbole négative, c’est-à-dire affirmer que répondre à l’invitation d’un journaliste est essentiellement fonction de sa poche, est une forme de discours gonflant exagérément un fait ou une situation pour minimiser la profession par des mots à caractère réducteur et péjoratif. Et mettre ainsi davantage en relief la grandeur de sa personne en tant que comédien.

Fiston dresse ici un portrait d’un journaliste comme une personne très probe avec un langage contrasté, rustre et vulgaire.

En effet, il sous-estime intentionnellement le travail des professionnels des médias et la moindre importance qu’elle ne l’est pas vraiment. Surtout qu’il ressort un décalage entre l’énonciation et la vérité de la chose. Aussi, la manière de présenter ici les journalistes par une série d’affirmations négatives.

Mafinga Fiston a simplement éclipsé une part de vérité pour discréditer le 4ème pouvoir, le rétrograder, le dénigrer l’importance et les compétences. Cela peut aussi s’expliquer en une profonde estime de soi de ce comédien, qui a dévalorisé toute une corporation pour reconstituer volontairement l’honneur de soi-même.

Des observateurs avertis demandent donc à Sai Sai Fiston, artiste de son état, de présenter les excuses à tous les professionnels des médias, mais aussi de relativiser son adresse.

Valentin KABANDANYI

CONTENU SPONSORISE

Leave a Response

Polelecd.com

Polelecd.com

Polelecd.com
Polelecd.com est un web site d'actualités sociopolitique en République démocratique du Congo. créé le 16/12/2020