jeudi, octobre 21, 2021
A LA UNE

Poursuites judiciaires contre Tshisekedi : L’Italie veut venger la mort de son ambassadeur

799views

Poursuites judiciaires contre Tshisekedi: l’Italie veut venger la mort de son ambassadeur

L’Italie ne compte pas pardonner la mort de son ambassadeur aux autorités de la République Démocratique du Congo (RDC). A travers un communiqué au ton ferme, des poursuites ont été annoncées à l’encontre du président congolais, Félix Tsisekedi. Il est décidément tenu responsable de cette tragédie pour n’avoir pas pris toutes les dispositions idoines afin de sécuriser le convoi de l’ambassadeur.

D’après un communiqué de l’Italie, cet assassinat de son ambassadeur ne saurait rester impuni. « L’Italie se réserve le droit de mettre en accusation devant les instances internationales Monsieur Félix Tshisekedi qui pourtant avait été saisis 24 heures avant ce drame de corser la présence sécuritaire autour de l’ambassadeur », lit-on. L’Italie a demandé à tous ses ressortissants habitant le Nord-Kivu et Kinshasa de quitter immédiatement le pays. L’administration italienne a aussi demandé une enquête indépendante.

Lire aussi  Rawlings : quand ses animaux de compagnie annonçaient sa mort à la maison, (sa fille)

Il faut dire que ce drame vient de créer du trouble dans la diplomatie des deux pays. Une chose est sûre, le fait pour l’Italie de pleurer ses ressortissants ne saurait faciliter les choses. Selon nos informations, en dehors de l’ambassadeur, un officier de police lui aussi Italien est mort d’après l’attentat. On y ajoute le chauffeur qui est de nationalité congolaise. Ce qui signifie l’attaque contre le convoi du Programme Alimentaire Mondial (PAM).

Luca Attanasio était en voyage depuis Goma pour visiter un « programme scolaire » dans le village de Rutshuru, dans l’Est de la République démocratique du Congo ce lundi 22 février 2021. Pour l’instant, de différentes thèses sont formulées autour des groupes armés qui sont derrière cette attaque. L’ambassadeur d’Italie était en poste depuis 2017.

Selon BBC, le président congolais devrait dépêcher ce mardi un émissaire afin d’apporter une lettre personnelle au président du Conseil italien. Une enquête est déjà ouverte pour retrouver les assassins et les traduire devant les juridictions compétentes.

Valentin Kabandanyi

CONTENU SPONSORISE

Leave a Response

Polelecd.com

Polelecd.com

Polelecd.com
La presse libre, POLELECD.COM créé le 16.12.2020