mardi, juillet 27, 2021
CultureMusique

Culture/Coronavirus à Montpellier : Comment la salle de concert Rock secret place s’est diversifiée pour survivre

202views

Le dernier concert à la Secret Place, c’était le 29 octobre dernier. Ce soir-là, veille du deuxième confinement, Out of School Activities et les Dead Ritons, deux groupes de punk, avaient enflammé une dernière fois cette petite scène, gérée par l’association Tout à fond (Taf), à Saint-Jean-de-Védas (Hérault). Avec une jauge de quelques dizaines de personnes, bien en deçà des habitudes de la maison, Covid-19 oblige. Depuis, plus rien.
« Tout est en rouge, annulé ! », se désole Geoffrey Rinaldi, l’un des passionnés de l’équipe de la Taf, en faisant défiler la liste des concerts qui étaient prévus, à la fin de l’année dernière. Mais à la Secret Place, véritable temple pour les amateurs de rock underground depuis 1996, on n’a pas pour autant débranché les guitares. L’association, d’ordinaire portée par les (petits) bénéfices de ses soirées, a dû développer des tas d’activités, pour surmonter cette période de disette, et éviter le court-jus.

Daniel Engele

CONTENU SPONSORISE

Leave a Response

Polelecd.com

Polelecd.com

Polelecd.com
Polelecd.com est un web site d'actualités sociopolitique en République démocratique du Congo. créé le 16/12/2020