mardi, avril 20, 2021
Sécurité

Sud-Kivu : Au moins 4 officiers Banyamulenge ont quitté FARDC depuis Janvier 2021

358views

Au moins quatre officiers supérieurs des Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) ont déserté depuis janvier 2021 pour rejoindre le groupe armé Twigwaneho dans les hauts plateaux de Fizi au Sud-Kivu.

Selon le Baromètre Sécuritaire du Kivu (KST), un projet initié par Human Right Watch avec le groupe d’Étude sur le Congo pour documenter les incidents sécuritaires dans le Kivu, tous ces 4 officiers déserteurs sont de la communauté des Banyamulenge.

À en croire le KST, ces défections en chaîne sont dues à leur manque de confiance envers le chef de l’Etat Félix Tshisekedi.

« En 2020, la désertion du colonel des FARDC, Michel Rukunda alias Makanika, avait marqué l’opinion publique congolaise. Depuis début 2021, ce sont déjà 4 officiers supérieurs qui ont quitté les rangs de l’armée congolaise selon nos recoupements. Le cas le plus emblématique est celui du colonel Charles Sematama, commandant du 3411ème régiment des FARDC de Kitchanga au Nord-Kivu. Mais on compte aussi celles du lieutenant-colonel Mufoko Jolie Rungwe, du major Patrick Muco ou encore du major Senanda. Comme Makanika, ces 4 officiers ont rejoint les Twigwaneho (défendons-nous en kinyamulenge, une milice d’autodéfense communautaire, ndlr) », écrit le baromètre dans sa publication lue par 7SUR7.CD ce samedi 20 mars 2021.

Le Baromètre Sécuritaire du Kivu souligne par ailleurs qu’une source diplomatique occidentale note qu’au moins 6 officiers et 20 militaires auraient quitté les rangs des FARDC en 2021 pour rejoindre les Twigwaneho.

Daniel Engele

CONTENU SPONSORISE

Leave a Response

Polelecd.com

Polelecd.com

Polelecd.com
Polelecd.com est un web site d'actualités sociopolitique en République démocratique du Congo. créé le 16/12/2020