mercredi, septembre 29, 2021
ActualitésSociété

Urgent : Vives tentions à Butembo

319views

Une personne a été tuée par balle, deux autres blessées par balles et deux autres par des projectiles dont un policier lors des échauffourées survenues mercredi 31 mars à Butembo. A la base, la population en colère, exigeait qu’un véhicule qu’elle soupçonnait transporter des munitions soit fouillé.

Le commandant intérimaire de la Police nationale congolaise à Butembo, le commissaire supérieur Polo Ngoma, a déclaré dans une communication à la presse le même mercredi dans la soirée qu’aucune arme, ni munition n’a été retrouvée dans le véhicule fouillé par la population.

« Après la fouille, on a trouvé aucun indice. Donc, il n’y avait pas de munition ni arme », a expliqué le commissaire supérieur Polo Ngoma

« Sauf à bord de ce véhicule il y avait deux femmes des militaires. Il y a notamment l’épouse du premier sergent – major Eluka Nola Vincent, chauffeur du général Opia. Cette femme quittait Lubero pour Komanda. Il y avait aussi l’épouse du sergent Silige, garde du corps du général Opia. Quand on fouillait le sac, on a remarqué un tricot militaire et une chemise militaire. Ce qui a fait déborder les vases, la foule était très dense, elle voulait à tout prix bruler le véhicule voire la marchandise. Et il y a eu beaucoup de jets des pierres. La police était obligée de disperser la foule, parce qu’il fallait protéger le véhicule, les biens et même le bâtiment de la mairie ».

Daniel Engele

CONTENU SPONSORISE

Leave a Response

Polelecd.com

Polelecd.com

Polelecd.com
La presse libre, POLELECD.COM créé le 16.12.2020