mercredi, septembre 29, 2021
Actualités

⚖️Procès Kamerhe : L’UNC invite les juges d’appel à respecter le garanties d’un procès équitable

396views

Le procès 100 jours en appel opposant l’ancien Directeur de cabinet du Président de la République, Vital Kamerhe contre le Ministère public et la RDC, reprend ce lundi 31 Mai.

A cette occasion, l’union pour la nation congolaise rappelle : “l’importance pour les juges d’appel de respecter toutes les garanties d’un procès équitable prévues par l’article 14 du pacte international relatif aux droits civils et politiques ainsi que les articles 17, 18 et 19 de la constitution”

Selon le parti de Vital Kamerhe, plupart des garanties consacrées par ces deux institutions n’ont pas été honoré au premier degré.

“Il s’agissait entre autres, du principe consacrant l’impartialité des juges piétiné au premier degré où l’instruction avait été à charge en sabordant toutes demandes qui tendaient à décharger les personnes accusées (pas de vérification des marchandises aux ports, pas de descente sur le camp Tshatshi, stigmatisation des témoins à décharge quand ils sont issus de la province et valorisation d’autres témoins de la même province lorsqu’ils déposent à charge (Justin Bitakwira)” a-t-il indiqué

L’UNC insiste que “le droit de la défense à été saboté avec comme preuve le fait que le jugement n’est qu’un copié collé du réquisitoire du ministère public”

Rappelons que Vital Kamerhe à été condamné à 20ans des travaux forcés et privation des droits civils et politiques pendant 10ans, pour détournement des fonds alloués au programme 100 jours du Chef de l’État, volet des maisons préfabriquées.

Joel Ndewasa

CONTENU SPONSORISE

Leave a Response

Polelecd.com

Polelecd.com

Polelecd.com
La presse libre, POLELECD.COM créé le 16.12.2020