lundi, octobre 25, 2021
Sécurité

État de siège : L’armée récupère 12 villages jadis contrôlés par les rebelles au Nord-Kivu

250views

Les Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) annoncent avoir récupéré 12 villages jadis occupés par les rebelles dans les territoires de Masisi, Rutshuru et Walikale au Nord-Kivu, depuis l’entrée en vigueur de l’état de siège décrété par le président Félix Tshisekedi.
L’annonce a été faite à la presse ce samedi 05 juin 2021 à Goma par le major Guillaume Ndjike Kaïko, porte-parole de la 34e région militaire.

Il parle également d’une intensification des opérations militaires dans la région de Beni ces dernières semaines, couplée avec le changement à la tête des opérations Sokola 1.

« Dans le Masisi ou dans le Rutshuru, nous avons déjà un bilan que nous pouvons vous présenter et ce travail a été fait sous l’impulsion du lieutenant-général Ndima Kongba Constant, gouverneur de province. Aujourd’hui par exemple dans le Masisi vous êtes sans oublier qu’il y a déjà 12 localités qui ont été conquises par les FARDC sous l’impulsion du lieutenant-général Ndima Kongba Constant », a déclaré la major Guillaume Ndjike.

D’après lui, ces localités sont : Singa, Bindobindo, Lushebere, Embe, Lubula, Shango et Kahanga sur l’axe Masisi-centre et Mbingwe, Bosoro, Kamoni, Kanyamatembe et Iwano sur l’axe Kinyana.

Il précise que ces localités étaient jadis contrôlées par les rebelles Nyatura, CMC ou encore le groupe armé APCLS. Il souligne même que certains groupes rebelles préparent leur reddition suite à la pression exercée sur eux par les soldats congolais.

« Parlant de Rutshuru, il y a une pression très forte exercée sur les groupes armés qui faisaient du mal à notre population. Aujourd’hui, je vous informe que l’un des grands groupes armés de la zone est en perte de vitesse et ses délégués se sont présentés dans nos offices pour se préparer à la reddition sans condition », ajoute-t-il.

Pour rappel, c’est depuis le 06 mai dernier que l’état de siège est en vigueur au Nord-Kivu et en Ituri. Il a été décrété par le chef de l’État le 03 mai dernier pour mettre un terme à l’activisme des groupes armés dans les deux provinces. L’assemblée provinciale a autorisé sa prorogation de 15 jours supplémentaires.

Glody Murhabazi, à Goma

CONTENU SPONSORISE

Leave a Response

Polelecd.com

Polelecd.com

Polelecd.com
La presse libre, POLELECD.COM créé le 16.12.2020