mercredi, juin 16, 2021
Découverte

Violences sexuels et harcèlement sexuels volontaires, on a parle !

874views

A la fin de cet article, insérer votre e-mail et appuyez sur “S’ABONNEZ” Tout est visible Merci

Cette agressivité sexuelle n’épargne pas la République démocratique du Congo (RDC)

Gifles, étranglements, crachats, morsures, ligotage… les actes agressifs non consentis lors des rapports sexuels sont loin d’être anecdotiques .

Selon une étude menée par la BBC au Royaume-Uni, et publiée la semaine dernière, 38% des femmes britanniques de moins de 40 ans ont été maltraitées pendant des rapports sexuels :

Precisement, elles ont été Giflées, étranglées, baillonnées, et / ou sont fait cracher dessus, contre leur gré.

Les violences étaient systématique pour 8% des femmes, fréquentes pour 12% occasionnelles pour 22%.

Bien sûr, on peut consentir à ce genre de pratiques, l’étude précise que ce n’était pas le cas; 20% des redondantes sont d’ailleurs ressorties perturbées ou effrayée de ces expériences sexy elles interrogé par l’antenne, un psychothérapeute évoque une “épidémie silencieuse ”

Même tendance aux États-Unis : en juin dernier, une source sûre, “The Atlantic” mentionnait une “hausse surprenante de l’étranglement pendant les rapports sexuels “. L’article expliquait qu’un quart des américaines avaient déjà eu peur dans la chambre à coucher . Et 13% des 14_17 ans sexuellement actives avaient subi un étrangement.

Le reste à suivre …

Abonnez-vous sur nos réseaux sociaux puis ici. Merci

Rédaction

CONTENU SPONSORISE

Leave a Response

Polelecd.com

Polelecd.com

Polelecd.com
Polelecd.com est un web site d'actualités sociopolitique en République démocratique du Congo. créé le 16/12/2020