dimanche, juin 13, 2021
Actualités

Sud-Kivu : Problème de naufrage sur le Lac-Kivu, l’Analaki saisit le gouverneur

47views

Les Association des Navigants sur le Lac Kivu, réunies au sein de ANALAKI asbl viennent de saisir le Gouverneur de province sur les causes des cas de naufrages enregistrés ce dernier temps sur le Lac Kivu.

Dans un mémorandum adressé au Gouverneur Théo Ngwabidje ce jeudi 10 juin 2021, l’ANALAKI dit être au regret des multiples cas de naufrages
répétitifs sur le Lac Kivu sans le moindre effort des autorités.

Dans ce mémo, l’ANALAKI dit avoir mené une étude nous qui a abouti à un résultat qui démontre que les problèmes qui
causent en grande partie les Accidents sur le Lac Kivu sont liés au Non Balisage de la Route de Navigation c-à-d. le manque des signaux lumineux à des récifs
dangereux.

C’est entre autres, les Ports qui ne sont pas dragués, à plus ou moins 1 kilometre de rive de Nyamoma il y a des roches invisibles qui nécessitent une
Balise.

Selon ANALAKI, entre l’île d’Ibinja et Birava il y a un manque des signaux limineux.

L’existence de chenaille entre Birava et la Carrière Ludjo, mais aussi l’îlot de Changuli où selon l’ANALAKI des échouements sont très fréquents.

Elle signale que dans la bifurcation de Kabonde et Ibuza un problème de signalisation s’y pose et occasionne des échouements.

Autres lieux qui nécessitent les panneaux de signalisation selon l’ANALAKI ce sont îlots de Birhende communément appelé Bisangasaba et Kitanga.

A ces problèmes s’ajoutent le manque de la capacitation des certains conducteurs des embarcations en bois et engins flottent, et le manque mdes connaissances en matière de la navigation pour certains agents des services étatiques
et de l’ordre.

L’ANALAKI note également la “négligence” dans l’inspection des embarcations en bois et des engins flottants par les services
compètent, mais aussi les pécheurs qui pêchent dans le chenaille étroite des bateaux notamment à Kabonde-Changuli, le tronçon Birava-Carrière, et le baie du port Aganze-SNCC.

A cela s’ajoute le problème des arrestations “arbitraires” dont les membres de l’ANALAKI disent être victimes très souvent de la part des agents de la
force navale.

Pour diminuer les cas de naufrage sur le Lac Kivu, l’ANALAKI demande au gouvernement provincial et aux services compétentes de, baliser la route de navigation, interdire les pêcheurs qui pêchent dans le chenaille étroite de bateaux, et instruire aux agents de la force navale de s’abstenir d’arrêter les navigants.

Elle propose également l’oganisation des ateliers de formation des formateurs en matière de la navigation, le recyclage régulier des navigants et les agents des services étatiques dans
le domaine de la navigation lacustre, mais aussi interdire aux embarcations en bois de transporter les personnes dépassant le nombre inscrit sur leurs titres de sécurité.

Enfin l’ANALAKI propose aux autorités d’exiger le port de gilet de sauvetage pour les passagers dans les embarcations en bois et les engins flottants et disponibiliser un moyen transport efficace pour les populations riveraines du Lac Kivu.

Rédaction

CONTENU SPONSORISE

Leave a Response

Polelecd.com

Polelecd.com

Polelecd.com
Polelecd.com est un web site d'actualités sociopolitique en République démocratique du Congo. créé le 16/12/2020