mercredi, septembre 29, 2021
Actualités

Rutshuru : Problématique de la Gestion et exploitation des ressources halieutiques sur le Lac Édouard

465views

Problématique de la gestion et exploitation des ressources halieutiques sur le lac Édouard

(Observation de Aime Mbusa Mukanda
Notable et défenseur des intérêts paysans et pêcheurs du lac Édouard)

Depuis la création du parc national des virunga en 1925, les chefs terriens (coutumier) de l’époque avaient cédé des terres et le lac “Édouard” pour la création effective du parc national des virunga,
C’est à leur accord, qu’ils ont convenu de confier la gestion du lac et les activités de pêche y relatives aux chefs terriens réunis au sein de la COPEVI.
Au début la COPEVI a bien géré la réglementation de la pêche et la bonne conduite des activités connexes à la pêche, mais depuis quelques années, nous avons tristement constaté l’échec de la COPEVI dans ses missions régaliennes, dont les conséquences sont désastreuses, actuellement y a plus de pécheurs clandestins que les pécheurs reconnus qui exercent leurs activités dans des frayeurs (maternités des poissons )
Constatant la médiocrité de la COPEVI, certains pécheurs ont même créé des comités de pécheurs individuels et autres asbl parallèlement à la COPEVI en faillite.

Après constat et évaluation de la gestion très critique des ressources halieutiques sur le lac Édouard, nous suggérons au président de la République de retirer le lac Édouard du parc national de Virunga et de confier la gestion de ce lac d’intérêt national au ministère ayant en charge la pêche dans ses attributions.

Nous alertons par la même occasion que le parc national des virunga est le réservoir des groupes armés locaux et étrangers qui sont entrain de détruire l’écosystème du parc et qui sèment l’insécurité dans le parrage du parc, sur ce, le président de la République, commandant suprême et les forces armées doivent prendre des mesures offensives pour traquer tous ces groupes armés dans le parc qui gangrène les activités touristiques du parc national des virunga qui a des répercussions négatives sur les recettes du trésor public

Pour limiter les arrestations arbitraires de nos pêcheurs par la marine ougandaises, nous souhaitons voir la patrouille permanente de la marine congolaise sur la frontière lacustre congolo-ougandaise, pour autant que la marine ougandaise viole depuis longtemps la frontière lacustre de la RDC, les ougandais ont déplacé les bornes frontalieres au niveau de Kagezi à déviation de la rivière ishasha qui est une démarcation naturelle de la frontière…

Comme l’iccn et la COPEVI ont lamentablement échoué en ce qui concerne la gestion et la réglementation des ressources halieutiques, il est temps que l’état congolais reprenne la gestion et la réglementation de pêche pour l’intérêt général de la population congolaise

Si ces recommandations et suggestions sont réalisées, le lac Édouard aura récupéré sa réputation datant du lac le plus poissonneux d’Afrique voire du monde

aimemukandambusa@gmail.com

CONTENU SPONSORISE

Leave a Response

Polelecd.com

Polelecd.com

Polelecd.com
La presse libre, POLELECD.COM créé le 16.12.2020