lundi, mai 10, 2021

archiveGentiny Ngobila

Société

Kinshasa : Les producteurs et les vendeurs d’eau en sachet seront arrêtés

Le gouverneur de la ville de Kinshasa, Gentiny Ngobila Mbaka, a "sévèrement" mis en garde les producteurs et vendeurs de l'eau en sachet dans la capitale de la République démocratique du Congo. Gentiny Ngobila Mbaka annonce que dès la semaine prochaine, toutes les personnes concernées par cette pratique "interdite" seront interpellées et conduites directement au Parquet pour être jugées. Annonce faite par le premier citoyen de la ville, le jeudi 25 mars 2021 lors de sa descente sur terrain dans certaines artères de la capitale, pour s'enquérir de la situation après les dégâts causés par la dernière pluie diluvienne qui s'est abattue sur Kinshasa, et a même causé des pertes en vies humaines. "Je dis ceci, la semaine qui commence (prochaine ndlr) tout celui qui sait qu'il vend de l'eau en sachet doit arrêter. Nous l'arrêterons et il ira directement au Parquet. Tout celui qui produit l'eau en sachet et la donne aux gens pour aller vendre, qu'il sache qu'on descendra chez lui, dans son usine ou sa société pour l'arrêter et le conduire directement au Parquet. Moi-même je suivrai le dossier jusqu'à ce qu'ils se retrouvent à Makala (prison ndlr). Ils iront en prison", a prévenu le gouverneur Ngobila. Cette mise en garde du patron de la ville fait suite à la dégradation de la route récemment construite sur l'avenue de la Paix au quartier Malemba dans la commune Matete. Cette dégradation est, d'après le gouverneur, la conséquence du mélange du sol avec les sachets que la population a la "mauvaise" habitude de jeter sur la route. "C'est le résultat de notre propre turpitude. Quand bien même l'entreprise chinoise qui a travaillé sur cette route n'a pas, à mon avis, fait du bon travail, mais nous sommes responsables de ce qui nous arrive. C'est ce que j'appelle une turpitude de notre part. Nous avons cette mauvaise habitude qui date depuis plusieurs décennies, de jeter les ordures, les sachets sur les avenues, sur la route. Même si elle n'est pas macadamisée, ne jetez pas", a dit d'un ton ferme Gentiny Ngobila. Dans la foulée, l'autorité urbaine a souligné que la Police et les magistrats accompagneront la ville dans l'opération qui sera lancée la semaine prochaine contre tous ceux qui produisent et vendent de l'eau en sachet. Pour rappel, le gouverneur de la ville de Kinshasa avait, dans une note circulaire datée du 28 janvier dernier, réactivé le décret interdisant la production, l’importation, la commercialisation et l’utilisation des sacs, sachets et autres emballages en plastique sur toute l'étendue du territoire national. Ainsi, Gentiny Ngobila avait interdit de nouveau l’utilisation des sachets pour la vente de l’eau conditionnée et de jeter du plastique et ses dérives sur la voie publique à Kinshasa. "Les services administratifs compétents des ministères de l’environnement et de l’industrie sont chargés de l’application sans faille de la présente", avait écrit Ngobila.